A la une Mode

Mon aventure avec Capsul Studio

bonjour à tous!

je me fais rare sur le blog en ce moment, car je suis en pleine élaboration de la nouvelle collection. Je vous proposer une nouvelle et belle garde robe estivale, et j’ai à cœur de vous proposer des patrons de plus en plus travaillés, avec surtout plusieurs déclinaisons possibles. Du coup le travail pour chaque patron est démultiplié, et j’espère que cette notion vêtements avec plusieurs options proposés dans une même pochette vous plaira (plus de plaisir, plus de fringues, what else 😉 )! Etant témoin au mariage d’un couple d’amis très proches, c’est l’envie d’être belle en Dessine moi un patron le jour J tout en restant confortable qui a initié les modèles (va y avoir de la robe !!!!). Bref, ça turbine sec dans mon salon.

Je profite de ce temps OFF pour revenir sur un projet que j’avais brièvement abordé mais qui est pourtant une expérience au combien palpitante: la plate forme Capsul studio!

C’est quoi donc ?!  Le principe de Capsul studio est assez simple: mettre en relation des couturières et des modeuses, des filles qui veulent consommer la mode autrement, et surtout avoir une garde robe avec un petit supplément d’âme (ouste Zara, H et M et co!). Les vêtements proposés sont issus du travail de créateurs de patron de couture, dont ma pomme!!!! Et vous pouvez choisir en étroite relation avec votre couturière votre tissu, vos petits éléments de finitions, bref une appropriation du vêtement!

Comment je me suis retrouvée là ?! Lors du salon Création et savoir faire 2016 j’avais rencontré et sympathisé avec la team de choc de Louis Antoinette Paris, marque de patron indépendant à l’initiative de ce projet. Rien n’avait été établi mais l’envie de travailler ensemble autour d’un projet différent et l’envie d’ouvrir la couture au monde de la mode nous avaient rapproché. Et au printemps 2017, Floriane m’a recontactée et exposée plus précisément leur concept de plate forme. J’étais très heureuse qu’ils souhaitent intégrer Dessine moi un patron à ce projet, mais j’avais une petite réticence: je ne lâche pas l’idée de pouvoir un jour proposer mes propres vêtements issus de mon travail de création, avec mes tissus ect… Mais bon, la réflexion n’a pas été longue car soyons pragmatiques, je ne peux actuellement me lancer dans une telle entreprise.

Et puis la perspective de savoir que mes patrons allaient être accessibles au delà de la sphère couture, proposés par des couturières extrêmement consciencieuses, c’est toucher mon rêve du doigt sans aucune contrainte (merci la team Capsul :))) ), donc GO GO GO

Quid du droit d’auteur sur mes patrons: suite à la présentation de Capsul studio sur les réseaux sociaux, j’ai vu des commentaires notamment de couturières professionnelles qui s’interrogeaient sur le pourquoi de l’exploitation des patrons de créateurs indépendants sur la plate forme, et je pense surtout sur le pourquoi c’est normalement interdit. Je ne peux pas parler pour les autres créateurs présents, mais je vais vous exposer ma position.

Les patrons que je crée pour Dessine moi un patron sont bien entendu des modèles « originaux », je réalise le patronage de A à Z. Je fais ensuite digitaliser et grader par une modéliste pro mes patrons. Ce que je demande à cette personne n’est qu’une partie de son travail, elle officie normalement pour le prêt à porter et pourrait si tel était mon souhait pousser le process jusqu’à proposer des fichiers exploitables pour des usines textiles. Mes patrons sont donc mes vêtements « en puissance ».

Si je décide un jour de pousser l’expérience dans le monde du prêt à porter, j’aurais une totale maîtrise aussi bien des finitions que des tissus, de la communication autour de ma marque, de l’image que je veux véhiculer à travers mes modèles ect…. C’est là le réel compromis que j’ai fait en acceptant l’aventure avec Capsul Studio: accepter que mes modèles soient interprétés par d’autres pour les proposer tout fait. Mais par ailleurs les couturières ont acheté mes patrons et  je perçois une rémunération pour les vêtements vendus donc je suis rétribuée au titre des droits d’auteurs. Et surtout je fais confiance à Capsul Studio quant à la modération des créations proposées, et à l’image qui en sera véhiculée. Je n’accepte par contre pas qu’une couturière (aussi douée et animée de bonnes intentions soit elle) propose au prix d’un patron pochette des vêtements à partir de mon travail (et cela m’est déjà venu aux oreilles, avec des personnes qui n’hésitez pas à se réclamer créatrices de modèles originaux).  J’estime avoir le droit de m’attribuer l’exclusivité de mon travail, mais aussi de permettre sous des conditions contractuelles extrêmement précises l’usage de mes patrons à qui je le décide.

La mode autrement avant de coudre j’étais déjà mordue de mode, j’aimais donc « consommer » des vêtements aussi bien chez grandes enseignes abordables qu’auprès de marques plus haut de gamme. Quand je me suis mise à la couture, et encore plus quand j’ai crée mes propres patrons, mon approche du shopping a été révolutionnée. Mais surtout j’ai pris conscience en cousant moi même mes vêtements que c’est un travail précis, chronophage, et qu’un tee-shirt vendu 5 à 10 euro, une robe travaillée à 40 euro…comment dire même avec un plateau technique professionnel, une couturière très aguerrie…bon clairement il y a un loup, et derrière tout cela une personne qui coud.

Et indépendamment de ces considérations éthiques, il y a aussi une envie de s’individualiser, et pour la personne qui ne sait pas coudre le concept de Capsul me semble hautement intéressant!

Voilà, vous en savez plus sur ma façon d’aborder cette nouvelle expérience! Je profite de cet article pour remercier toutes les couturières qui me font confiance et proposent mes patrons sur leur corner, YOU ROCK GIRLS!!! A très bientôt pour de nouvelles cousettes, en attendant la nouvelle collection 🙂

You Might Also Like

Leave a Reply