La boutique est fermée du 26/11 au 5/12 les expéditions reprendront le 6 Décembre
Browsing Tag

veste sable

A la une Mode

Sable d’hiver…

Bonjour!

Je repasse par ici en coup de vent pour vous faire un coucou avant le salon…Et oui les jours filent à vive allure et le CSF approche à grands pas. Ce sera pour moi la seconde année en tant qu’exposante, et pour cette nouvelle édition je serait à nouveau en stand partagé avec Zoé de Eglantine et Zoé. Vous pourrez passer nous voir sur les stands E63 et E65 🙂 Je suis tout à la fois très impatiente et un peu terrifiée par tout le travail qui me reste à accomplir (et le fameux périple qui m’attend pour atteindre la porte de Versailles).

Et cette nouvelle collaboration est l’occasion de vous présenter la petite dernière tombée de ma mac, une nouvelle veste Sable cousue dans le très beau tissu jacquard aux motifs d’oiseaux de paradis de chez Eglantine et Zoé. Ce que j’aime tant dans ce patron c’est qu’il s’adapte à beaucoup de tissus différents: une ligne kimono en crèpe, une vraie allure de veste droite en tissu plus épais, et comme vous pouvez le constater les empiècements et découpes sont l’occasion de contraster les tissus ou comme sur cette nouvelle version de dégainer les passepoils.

Pour être tout à fait exacte, c’est en fait un biais recoupé et cousu comme un passepoil que j’ai utilisé, mon tissu étant épais je ne voulait pas lui ajouter encore de l’épaisseur aux coutures avec le passepoil. Et puis Sable est vraiment une bonne introduction à la veste doublée (vous pouvez retrouver le tutoriel de montage ici ).

Je trouve le motif du jacquard absolument magnifique, et les notes de couleurs font vivre les tons plus foncés…bref je l’aime 😉

Je profite de ce post pour remercier tous ceux qui m’ont laissé des messages sur Instagram après mes stories sur ma journée de concours Challenge entrepreneurs.

J’ai été très touchée de vous lire si nombreux, et la victoire était d’autant plus belle que cette aventure Dessine moi un patron se poursuit depuis 3 ans grâce à vous!!!! Alors un immense immense merci de vos petits mots, de votre confiance. J’espère continuer encore un long moment mon bout de chemin en votre compagnie, car pouvoir faire de sa passion son métier est une chance incroyable, et si l’aventure entrepreneuriale n’est pas un long fleuve tranquille, c’est désormais sur cette nouvelle voie que j’espère pouvoir construire la suite de mon histoire professionnelle.

A très bientôt, car je compte alimenter le site de quelques articles durant le Salon Création Savoir Faire, avec si j’ai le temps quelques surprises!

Mode Tutoriel

la veste Sable le pas à pas

bonjour!!!

je ne peux commencer cet article sans vous adresser un ENORME ENORME MERCI pour l’accueil incroyable que vous avez fait à la nouvelle collection! Je ne m’attendais pas à cela, et je suis vraiment touchée de voir que vous me faites confiance, que ce qui me porte dans les fringues vous parle, et surtout merci pour votre fidélité, pour les mots doux que je reçois sur instagram….mon projet grandit grâce à vous, et je suis vraiment vraiment impatiente de savoir que je vais en retrouver certaines (beaucoup j’espère!) lors du CSF.

Et je suis heureuse de revenir aujourd’hui pour vous présenter le tutoriel de THE master piece de la nouvelle collection : la veste Sable.

Ma veste chouchou vous avez pu la découvrir dans l’article précédent qui vous présentait la nouvelle collection. Et chaque nouvelle version me renforce dans l’idée que c’est un patron caméléon. Selon votre choix de tissu vous mettrez en avant le côté kimono, ou plutôt blazer de garçon. Et j’avais envie d’explorer la piste de la veste un peu folk, avec un imprimé qui rappelle les tissus indiens ou mexicains, pour lui donner un look un peu bohème. J’ai vu plusieurs veste de ce type dans le prêt à porter :

the modèle vu chez Sessun

depuis le site tendances de mode

ralph lauren, un peu trop 1er degré mais vous voyez l’idée

La version que je vous présente ici est cousue dans un jacquard si beau (euhhhh SI BEAU amour absolu-c’est ce que je cherchais-une merveille!!!) de chez Folk and fabric . J’ai choisi de réhausser les jeux d’empiècements bas de manche et le col avec un tissu jean de chez Pretty mercerie, (c’est aussi de chez eux que vient la doublure, un coton très léger à petites fleurs bleues). Et pour marquer la découpe du devant, un passepoil or mat qui structure sans dénaturer le bel imprimé.

J’ai voulu pour cette séance photo ne pas charger plus la tenue, mais par contre j’ai sorti les jolis bijoux, des merveilles de mon amie Ilabella, et je trouve que cela ajoute un peu de sophistication et de précieux à l’ensemble. J’ai d’ailleurs effectué un véritable pillage lors d’une soirée chez ma cop’s, ses nouvelles merveilles plaqué or rose sont à tomber (et il y a mes chouchous le sautoir noir qui se porte également  en bracelet et se décline en plaqué or rose et le choker avec sa maille travaillée…j’adore!)

Allez, je vais vous détailler les étapes de montage de ma veste chérie.

Sans plus attendre, le tutoriel:

1. Coudre la pince sur vos pièces buste devant, et repassez vers le bas.

Assemblez par les épaules endroit contre endroit vos pièces devant et dos.

2. Entoilez vos pièces de col. Assemblez vos 2 pièces de col endroit contre endroit afin d’obtenir la couture milieu dos de votre col. Venez monter votre col sur votre veste endroit contre endroit, crantez vos arrondis et dépliez votre bande de col, repassez bien.

3. Les poches : votre poche est en 1 seule pièce avec une pliure qui préfigure le fond de la poche. En suivant les repères épinglez votre 1er extrémité de poche endroit contre endroit sur votre pièce buste devant. Faites de même avec l’autre extrémité de la poche sur la pièce bas du buste. J’ai choisi d’ajouter à cette étape un passepoil (utilisez le pied à fermeture éclair de votre machine), et je viens le fixer par une seconde couture sur le fond de poche. Rabattez votre fond de poche et repassez bien.

4. Assemblage de votre pièce bas de buste sur votre buste : commencez par épingler endroit
contre endroit depuis le devant (votre pièce bas de buste au bord de votre bande de col).
Arrivé au niveau des poches marquez bien la pliure de poche et épinglez tout autour, puis
poursuivez votre épinglage jusqu’au coté de votre vêtement. Cousez, puis déployez votre
pièce bas de buste et repassez bien.

5. Cousez endroit contre endroit votre empiècement bas de manche sur vos manches, à plat.


Rabattez vos empiècements pour les positionner dans le prolongement de vos manches, et
repassez bien. Mettez à plat votre vêtement ainsi assemblé, vous allez venir coudre vos manches ainsi :

endroit contre endroit épinglez vos manches sur vos emmanchures avec le repère tête de
manche sur la couture épaule, cran devant répondant à celui du buste devant, et cran dos
répondant à celui du dos, puis rayonnez en épinglant le reste pour assembler l’embu. Cousez.

 

La partie doublure :
1. Coudre la pince sur les pièces devant. Sur votre pièce doublure dos venez coudre vos plis d’aisance. Rabattez vos crans de montage
l’un sur l’autre endroit contre endroit, cousez verticalement sur environ 5 cm. Repassez bien.

 

2. Assemblez par les épaules endroit contre endroit vos pièces doublure devant et dos.
3. Assemblez par une couture qui sera la couture milieu dos vos pièces parementure. Ouvrez la couture au fer.
4. Assembler endroit contre endroit votre parementure sur votre doublure, crantez bien les
arrondis, déployez ensuite la parementure et repassez bien pour la positionner dans le
prolongement de votre doublure.
5. Assemblez vos manches doublure sur la doublure comme vous l’avez fait pour votre veste. Vous obtenez ceci:

Montage de la doublure sur la veste :
1. Etalez votre doublure endroit face à vous. Positionnez votre veste étalez également endroit contre l’endroit de la doublure (envers face à vous donc).

Vous allez venir assembler en plusieurs étapes indiquées sur le schéma qui se trouve dans votre brochure de montage votre veste et sa doublure:
2. Commencez par assembler le bas devant.


3. Assemblez ensuite par le milieu devant, votre vêtement va se positionner de lui-même afin que votre tissu principal présente un « rentré » de plusieurs cm en direction de la doublure, commencez par épingler le milieu du col un rentré se fera automatiquement en bas (ainsi une fois le vêtement fini et sur l’endroit votre finition bas de vêtement sera impeccable). Le cran en bas de votre veste marque la pliure en bas du vêtement.


4. Assemblez vos bas de manches (vous obtiendrez le même résultat quant à votre empiècement qui une fois le vêtement fini rentrera un peu dans la manche pour un fini nickel).


5. Assemblez le bas des pièces dos. Venez bien faire correspondre le milieu dos et le milieu dos doublure.


6. voilà ce que vous obtenez:

bas de manche

vue de devant

le bas du dos

Prenez votre vêtement ainsi assemblé, et positionnez désormais vos pièces doublure devant et dos endroit contre endroit, et veste devant et dos endroit contre endroit. Le but est de venir fermer chaque côté doublure et tissu principal depuis la manche, vous « tournez » autour en passant du tissu vers la doublure et vous terminez votre couture au point de départ. La partie veste : cousez en partant du bas du vêtement devant et dos et en remontant le long du côté, passez par le dessous de bras et vous arriverez au bas de votre manche. Vous
continuez ainsi votre couture le long de la manche doublure, puis dessous de bras doublure et côté doublure jusqu’en bas. Vous réalisez ensuite le même travail de l’autre côté en
interrompant sur 15 cm la couture quand vous serez arrivez sur la doublure. Cela ménagera une ouverture pour retourner la veste sur l’endroit.


ET bien…. Un bon coup de fer pour marquer le bas du vêtement, le bas des manches, quelques points de couture à la main pour refermer l’ouverture ménagée dans la doublure…HOURRA votre veste est prête à être enfilée! J’espère que ce tuto et ma nouvelle veste vous auront plus, et peut être inspirés une version bien à vous de mon patron adoré, bonne journée!

 

 

A la une Mode

Nouvelle co’, inspirations, bientôt 2 ans, on en parle?!

Hey salut!

aujourd’hui c’est pour moi le retour au taf (enfin à mon cabinet car la pause Dessine moi un patron a été de plus courte durée) et c’est difficile….Mais nous sommes mi septembre, et c’est période particulière professionnellement car Dessine moi un patron va avoir 2 ans, et quelle folie m’a prise il y a 2 ans, déjà bien occupée par mon métier de dentiste et mes 2 petits garçons pour me lancer un tel défi? Je ne sais pas trop comment tout cela a pris une telle ampleur, 2 ans c’est très court, et pourtant j’ai vu ma marque grandir, je vous ai vu porter mes modèles, et puis vous êtes de plus en plus nombreux, toujours si bienveillants, toujours tellement enthousiastes, à me suivre dans mes folles aventures: 24 patrons (plus les bonus fillettes et ma Nana en pdf), un livre, des collab’ avec Modes et travaux (Coquelicot et Cédrat auxquels vous avez fait un accueil dément!), mon propre stand au CSF en novembre et bientôt une nouvelle aventure (chutttt).

Mais pour le moment, je poursuis avec ma double casquette de chirurgien dentiste et de créatrice, et ce travail d’équilibriste devient chaque jour plus compliqué. Alors je voudrais voir plus grand, plus loin, et je cherche comment continuer à faire grandir Dessine moi un patron, enrichir ma vision de la fringue…c’est difficile de savoir comment amorcer cette transition dans ma vie professionnelle, et c’est effrayant aussi. Mais ce qui m’arrive depuis 2 ans est une telle source de bonheur, passer du trait au vêtement est terriblement enivrant…alors voilà, je cogite!

Mais passons au vrai sujet: les nouveaux patrons (et si vous lisez jusqu’au bout une surprise vous attend!!!)

mettez vous à l’aise surtout (moelleux de la roche brulante…)

Voici les futurs modèles de la nouvelle collection Dessine moi un patron: le sweat Granite, la veste Sable et la robe Craie. Ces 3 pièces seront les piliers de ma garde robe de cet hiver, et une fois n’est pas coutume, je voulais partager avec vous mes inspirations pour ces 3 modèles.

J’aime beaucoup beaucoup travailler les décolletés (notamment dans le dos), les cols, les volants (et entre Austen, Highland, Keats, Sirocco, Dahlia, Jasmin ect…je pense que l’idée est bien là 😉 ). Mais pour cette année, j’ai une nouvelle marotte…LES MANCHES!!! Cela a commencé cet été avec Nana. Alors ok c’est dans la bretelle et non dans la manche, mais se profilait déjà l’envie de déplacer le détail, faire le focus sur une autre partie du vêtement. Mais le décolleté, ça compte hein…et je suis tombée en arrêt sur un travail de décolleté peu répandu: la découpe en cœur. Et là bim, j’ai vu une blouse, une robe…j’ai vu Craie.

Mon choc visuel c’est d’abord ces modèles Saint Laurent, et surtout cet incroyable trench de chez Margiela:

Et les jolies manches, les jolis poignets, c’est la folie cette année:

chez Jacquemus

chez Valentino

Voici 3 versions du patron de Craie: la robe nude cousue dans le tissu viscose tissée type de sergé douxxxxx de chez Motif personnel.

La version (raccourcie de 10 cm) en tissu Liberty petit graou de chez Cousette acheté lors du CSF.

 

 

 

La version blouse plus soir (ou plus rock déglingue c’est selon) en dentelle Pretty mercerie.

 

Pour le sweat Granite, évidemment j’ai récidivé avec les jolies manches…je voulais depuis longtemps proposer une pièce plus casual, plus détente, mais je ne suis pas trop axée sur les modèles basiques, il me fallait le twist, et le travail autour des manches s’est imposé. J’ai allongé la ligne d’épaule pour un côté plus loose, et raccourci un peu la longueur car il est ample.

Ma version doudou rose que j’aime d’amour en tissu sweat pailleté et bord côtes de chez Motif personnel (un bonheur de douceur).

Granite bubble gum en tissu sweat et bord côtes de chez Motif personnel (le tissu est délicatement pailleté…sublime)

Une autre jolie version avec cette bombe de tissu Atelier Brunette qui vous propose également le bord côte assorti.

en tissu sweat plus léger et bord côtes Atelier Brunette, d’une grande douceur et qui offre un volume différent, on peut le rentrer dans le pantalon.

 

beauté des détails dorés du tissu

mon prototype, en tissu sweat et jolis patchs brodés Pretty mercerie (je ne me souvient plus d’où provient le bord côtes).

 

La veste Sable…alors là beaucoup de travail, beaucoup de tests et de prototypes pour obtenir ma si belle veste/blazer/kimono. J’ai une passion absolue pour le Japon, j’ai eu la chance de faire mon voyage de noce là bas et quelle claque!

Mais le kimono traditionnel est une proposition qui existe déjà, et puis ce n’est pas ce que je souhaitais.

Il y a la veste d’homme aussi, veste boyfriend très forte en carrure ou qui au contraire affiche des épaules qui tombent bas et sur moi qui suit petite ce n’est pas flatteur.

calvin klein

source elle.fr

Et enfin mon petit crush dur à assumer: la veste de fumoir, d’intérieur de ces messieurs:

Je voulais des manches qui s’élargissent mais une ligne d’épaule courte, une coupe droite mais pas m’y noyer, un kimono mais qui n’en serait pas un (sortir du 1er degré de cette pièce intemporelle). Et des poches, un travail un peu graphique sur les découpes, une doublure facile à monter….et enfin Sable est née!

Voilà donc mes 3 nouveaux patrons, et j’espère que vous les aimerez autant que moi, et que vous trouverez comment vous les approprier, jouer avec leurs lignes et leurs particularités. Et parce que je voulais vous faire plaisir pour cette rentrée, et surtout vous remercier d’être là à suivre mes aventures et à me soutenir je vous propose de me retrouver sur Instagram pour un petit concours (rien de relou ne vous en faites pas) afin de gagner les 3 patrons de la nouvelle collection et le livre Apprendre à créer ses patrons !!!

bonne chance à tous et rdv le 15 septembre pour la sortie de la nouvelle collection!

pour finir de petits fails….

quand on vire au cramoisi c’est qu’il est temps de se mettre à l’ombre et de tomber le sweat non?

girafon?

ouhhhhh fait frais :))) (par 40 degré)